Sans Blog!

Parce que les Noms de Domaine et les Marques sont intimement liés, comme les deux faces du dieu Janus, et que l'un ne va pas sans l'autre!

22 juin 2006

l'AFNIC et l'ouverture du .fr aux particuliers

L'ouverture du .fr aux particuliers, événement peut-être (sur)-médiatisé, pourrait (devrait?) nous inciter à créer une rubrique « le domaine du jour ».


En guise d'inauguration de cette rubrique, notre choix s’est porté aujourd’hui sur le nom de domaine suivant, déposé en date du 21 juin 2006:

domain:      afnique.fr
holder:      Ano Nymous

Bel exemple d’hybride de similitude phonétique et de typosquatting!

A quand le dépôt de « a-fric.fr » ?

18 juin 2006

Le cordonnier est-il toujours le mieux chaussé ?

Dans un article vif, intelligent et drôle l’excellent Wordlab s’interroge, au vu de décisions américaines plus ou moins récentes sur les stratégies de protection des noms de Cabinets Juridiques à titre de marque à l’aune de la typologie de nommage de ces Cabinets.

On distinguerait ainsi :


  • l’approche classique et traditionnelle qui rajoute un « S » à un nom unique de fondateur (par exemple Torys, Gowlings, Blakes, etc)
  • l’approche plus marketing qui investit dans lune marque forte plutôt que dans la perpétuation d’un patronyme
  • l’approche dite « smart lawyer » qui se place du point de vue du client pour créer une marque forte : exemples de Skadden, Osler, Venable ou encore Stroock.

    En plus de cet aspect choix de la marque, cet article traite aussi des conflits entre (ex) associés quant à l’usage du nom du Cabinet, er rapporte notamment les mésaventures de l’Avocat (spécialisé Propriété Intellectuelle) M. Kelly Tillery : "Lawyer's Name not Entitled to Trademark Protection".


Sur la couverture juridico-médiatique et l’intérêt soulevé, aux USA, par cette affaire, voire le nombre de résultats généré par une recherche « Google » sur « Tillery v. Leonard & Sciolla ».

De notre (bon) côté de l’Atlantique, de telles histoires ne sont bien entendu que pures hypothèse d ‘Ecole !

15 juin 2006

Protection du patrimoine des entreprises

Interviewé par DomainesInfo en octobre 2003, alors qu’il était Président de la CNCPI, Patrice Vidon déclarait « Les noms de domaine sont au cœur de la stratégie de protection du patrimoine immatériel de l’entreprise. »

Il en est toujours ainsi aujourd’hui, comme l’on pourra certainement s’en rendre compte au cours du colloque « De l’intelligence économique à l’intelligence juridique : protéger le patrimoine des entreprises » organisé par l’Institut d’Etudes et de Recherche pour la Sécurité des Entreprises (I.E.R.S.E.).



Le colloque est placé sous le Haut patronage du ministère de la Justice, du ministère délégué à l’Enseignement supérieur et à la Recherche, et du ministère de l’Industrie, avec la participation du Conseil National des Barreaux.

Quand ? le 20 juin, de 14h à 19h.
Où ? au Collège de France
Voir le carton d’invitation reproduit en illustration.

Un petit blog sur le e-commerce: Signal Spam devrait être lancé en septembre 2006



Harcelés par le spam?

Abusés par le spam?

Fatigués du spam?

Que faire pour réduire cette nuisance?

Ne manquez pas de vous référer à l'article sur SIGNAL SPAM que vient de poster Benoît Tabaka:

Un petit blog sur le e-commerce: Signal Spam devrait être lancé en septembre 2006

13 juin 2006

Pipe, musées et droits d’auteur

Ce titre aux accents d’« Inventaire » façon Jacques Prévert se réfère à la très belle exposition consacrée par le Musée National de Stockholm (du 11 mai 2006 au 25 février 2007) au designer Stig Lindberg : « A la rencontre de l’homme derrière la tasse » (sur la base du photomontage qui tient lieu d’affiche de l’exposition).

Outre son intérêt artistique et esthétique, cette exposition est à signaler (et à louer) pour son aspect pédagogique sur les droits d’auteur.

En effet, le public est directement interpellé sur les rapports droits d’auteur classiques avec le débat actuel sur le téléchargement illégal de musiques, films et images depuis l’Internet.

Les questions sont posées sans détour : « Does copyright conflict with creativity? Do copyrights serve the interests of artists?

05 juin 2006

Parapluie bulgare… anti-pirates


La police bulgare, qui avait promis, début mai, de frapper vite et fort l’industrie du piratage, a tenu parole et vient de mettre fin aux opérations d’ arenabg.com, source jusqu’alors intarissable de musique, films, images et logiciels piratés.

Un article de l’Agence Sofia News, ici, rapporte que le gérant et l’’administrateur système ont été arrêtés pour avoir mis en ligne, et donc mis à disposition pour téléchargement les liens de quelques 20 millions de titres musicaux, et de centaines de films.

Dans la foulée, la police a aussi lancé à l’échelle du pays une série de raids visant les internautes qui téléchargent et distribuent illégalement des fichiers audio et vidéo.

Pour un croquis du parapluie dit bulgare, voir ici.

La mue de Gandi



Il y a un an, le landerneau français des noms de domaine en parlait beaucoup, « Gandi » aurait été à vendre!

Aujourd’hui, le "Gandi" nouveau est arrivé, et nous ne nous priverons pas –nous- du plaisir de dire du bien d’un concurrent!

Nous trouvons très bien le nouveau « look and feel » de "Gandi", et souhaitons que leur nouveau blog, Le Bar de Gandi soit un succès !

Voir ici, l'article de Philippe Guerrier (VNUNet)

29 mai 2006

GOOGLE protège sa marque. So What?

Ben Charny, dans un post récent "Google's 'Oogle' Hunters Bag Another One" commente sur un ton ironique la “politique aggressive de défense de sa marque"par GOOGLE.

Pensez donc, le Géant n’a pas hésité à imposer au petit Chmoogle (moteur de recherche spécialisé en chimie), de changer de nom!



eMolecules, nouveau nom choisi par ce moteur, reproche à GOOGLE d’essayer d’empêcher tout tiers d’adopter un nom qui utiliserait la partie OOGLE du nom GOOGLE, en se fondant sur la possibilité d’un risque de confusion.

eMolecules cite ainsi plusieurs décisions de justice américaines défavorables à GOOGLE, er rappelle que GOOGLE a notamment transigé avec le moteur de recherche pour adultes avertis BOOBLE.

Selon Rose Hagan, Senior Trademark Counsel de GOOGLE , sa société surveille en permanence l’Internet. Au courant de l’existence de sites tels que BOOGLE, FOOGLE et autres HOOGLE (nom de domaine à vendre, soit dit en passant), GOOGLE régira surtout à l’utilisation de noms phonétiquement similaires au sien présentant des risques de confusion.Généralement, une lettre de mise en demeure suffit à faire cesser le trouble.

"We aren't trying to own the double O," explique Rose Hagan "We take steps to protect the Google brand."

27 mai 2006

Allemagne 2006:carton rouge pour les contrefacteurs

Au-delà du seul sport, les évènements sportifs de portée internationale mettent également en scène et en jeu d’importants intérêts commerciaux.
La Coupe du Monde de football ne fait bien sûr pas exception à cette règle, et les contrefacteurs sont à l’œuvre pour que ce Mundial leur soit le plus profitable possible. Les administrations douanières ont d’ores et déjà réalisé plus de 2000 saisies (des centaines de milliers d’articles contrefaisants en rapport avec la Coupe du Monde)

C'est pourquoi à la veille de l'ouverture des festivités de la Coupe "Allemagne 2006", l’Organisation Mondiale des Douanes (OMD), la Commission Européenne et la Fédération Européenne de l’Industrie du Sport (FESI) organisent à Bruxelles les 29 et 30 mai prochains le séminaire « La lutte contre la contrefaçon et la piraterie ».
Au programme, entre autres, des ateliers de détection de faux, et intervention de Mme Christine Laï (Union des Fabricants) sur les « Initiatives d’une association nationale de titulaires de droits menées dans le cadre de la coupe du monde de fotball Allemagne 2006 ».

Programme ici et inscriptions, .

[Image "carton rouge", (c) http://www.tupliestupunis.com/form_envoi.php.]

23 mai 2006

Technorati Profile